• Accueil
  • > Archives pour octobre 2015

Paris Velo Festival

25102015

Ce matin au départ de la premiére cyclosportive dans Paris nous étions 6 coureurs de l’ASMeudon.Le coup d’envoi est donné à 8h00 sur une musique d’ACDC. Evidemment la vitesse du compteur s’affole et au passage sous le tunnel de la concorde il affiche 59 km/heure .je tiens le premier tour mais je saute rapidement,Brice tiens les roues, je me retrouve dans un deuxième groupe.Les tours s’enchainent et je resaute dans un troisième groupe car les jambes sont lourdes ,la vitesse est trop élevée.Ce fut une bonne partie de manivelle sur un circuit tracé sur les quais de seine entièrement sécurisé.Voici le classement  706 coureurs sont arrivés dans les délais.

 

 

1.CERESA   TIMOTHE                   Villard de Lans         1h31mn58s

86.SERAPHIN BRICE                       ASMeudon                1h32mn24s

92. GLUCKMAN CHRISTIAN        ASMeudon                1h32mn26s

171. BURNSIDE ALAN                    ASMeudon                 1h36mn12s

207. FONTAINE THIERRY            ASMeudon                1h36mn24s  40 km/h de moyenne.

496. BOILLOT PHILIPPE             ASMeudon                 1h53mn55s

588.MERCIER ANNE SOPHIE   ASMeudon                  2h02mn18s

002

parcours

001

 




Granfondo Roma 2015

15102015

Granfondo Roma le 11 octobre à Rome (Italie)

Une belle fête du vélo dans la ville éternelle

La Patrouille Eco Cyclo dont je fais partie étant présente sur le Granfondo Roma, Catherine et moi avons saisi cette occasion pour allier vélo et tourisme en passant quelques jours à Rome.

En effet, le Granfondo Roma est un événement cycliste remarquable qui permet d’associer tourisme, sport et culture dans le cadre grandiose de Rome, la cité éternelle.

En arrivant le jeudi matin à l’aéroport de Rome, j’ai eu la mauvaise surprise de ne pas trouver mon vélo à l’arrivée. Après recherche, mon vélo a fort heureusement fini par être retrouvé et m’a été livré à mon hôtel le vendredi soir, ouf !

Plus de cinq mille cyclistes ont participé cette année aux différentes formules proposées: le Granfondo chronométré (120 km et 1700 mètres de dénivelé), la randonnée Al Bici Ai Casteli ouverte à tous et la randonnée l’Imperiale réservée aux vélos vintage. Il est remarquable de noter que toutes ces épreuves se déroulent sur des routes entièrement fermées à la circulation automobile. Par ailleurs, tous les participants doivent obligatirement porter le maillot de l’épreuve.

ROMA PARCOURS

Quelques célébrités italiennes étaient présentes dont l’ancien champion Francesco Moser venu participer à l’Imperiale sur un vélo ancien.

Le départ au lever du jour au pied du Colisée, le plus emblématique monument de Rome est un moment inoubliable. Cet immense amphithéâtre de 52 mètres de hauteur et 70 000 places, inauguré en l’an 80 après Jésus Christ est réellement impressionnant et la plupart des participants ont immortalisé ce moment en prenant des photos.

depart roma

colisée

Après un tour dans la ville en passant notamment par la Piazza Venezia et son grandiose monument à Victor Emmanuel II, symbole de l’unité de l’Italie, l’immense peloton s’est dirigé sur des routes quasiment plates vers les collines du parc régional des Castelli Romani situées à une trentaine de kilomètres de Rome.

pliazza venezia

La température était très douce et j’ai rapidement baissé mes manchettes.

Le passage à Castel Gandolfo, la résidence d’été du Pape, située au bord du lac d’Albano marquait le début de la partie vallonnée du parcours. Deux côtes d’environs six kilomètres nous menaient successivement à la Rocca Di Papa (643 m) puis la Rocca Priora (746m) dont les sommets étaient malheureusement noyés dans le brouillard. Au ravitaillement situé au sommet de la Rocca Di Papa, j’ai retrouvé mon ami espagnol Biktor Andueza, organisateur de l’Irati XTrem et de la Pirenaica,  en compagnie duquel j’ai effectué la suite du parcours.  Après ces deux ascensions, une belle descente de sept kilomètres nous conduisait  à la courte et pittoresque côte du Rostrum avec son passage à 18% sur une route pavée dans une ambiance digne du Tour des Flandres.

Ensuite, le retour vers Rome sous un beau soleil et par une température estivale ne présentait pas de difficulté si ce n’est un vent contraire assez fort.

Deux kilomètres avant l’arrivée, les participants du Granfondo  retrouvaient ceux de l’Imperiale sortant sur leurs vélos vintage des pavés millénaires de la célèbre via Appia pour rejoindre par la même route les grandioses thermes antiques de Caracalla où était situé le village d’arrivée.

roma mistler

Le Granfondo Roma était ma dernière cyclosportive au terme d’une saison 2015 bien remplie. L’aspect compétitif était pour moi secondaire sur cette épreuve où je souhaitais avant tout découvrir de nouveaux horizons. Je me classe 974ème sur 2800 participants du Granfondo

Merci à Gianluca Santilli, l’organisateur de l’épreuve pour son accueil et la qualité de son organisation qui permet à quelques milliers de cyclistes de rouler dans le centre de Rome sur des routes entièrement fermées à la circulation et qui sont restées propres à l’issue de l’épreuve.

Pierre GADIOU







Mon aventure avec les progr... |
Blablasport |
France UNSS Minimes Masculi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Footballistiquementparlant
| La Percée de Clémont
| Bodymass