Gand-Wevelgem Cyclo le 26 mars 2016

28032016

Plusieurs membres du club s’étant désistés, nous n’étions finalement que quatre meudonnais au départ de Gand-Wevelgem Cyclo qui se déroulait la veille de la course des professionnels : Jean-François Calandri et moi-même sur le grand parcours de 220 km, Jean-Jacques Kerdraon et Norbert Sabotier sur le parcours de 130 km.

Cette édition s’est déroulée sous un ciel couvert mais sans pluie et donc sur route sèche. Un fort vent de sud-ouest très éprouvant a soufflé toute la journée.

Après nous être fait doubler par quelques avions flahutes, nous avons réussi vers le quinzième kilomètre à nous intégrer dans un groupe dont l’allure nous convenait. Malheureusement, suite à une crevaison de Jean-François, nous nous sommes retrouvés tous les deux à lutter contre le vent et une erreur de parcours nous a contraints à revenir sur nos pas sur cinq kilomètres pour reprendre le bon chemin.

Les 110 premiers kilomètres sur des petites routes de la campagne flamande étaient quasiment plats mais particulièrement usants en raison du vent et des très nombreux changements de direction.

Ce fut pour moi un soulagement d’aborder la seconde partie du parcours, située principalement en France dans les Monts des Flandres, plus vallonnée et un peu moins exposée au vent.

La première difficulté était la pittoresque ascension d’environ 1,5 km du Mont Cassel par une route agricole en mauvais état avec un passage à 19% menant à la Porte d’Aire et à la place pavée de Cassel.

porte d'aire

 

 

Suivaient ensuite la classique ascension du Mont des Cats avec un passage à 15% à la fin et une série d’autres monts plus courts jusqu’au km 140.

Une portion plate d’une trentaine de kilomètres dans le vent nous conduisait ensuite vers une autre série de monts se terminant par l’ascension du Kemmelberg, difficulté emblématique de Gand-Wevelgem. Cette année, pour la première fois depuis 1976, ce mont mythique était abordé par son versant ouest, long de 2,5 kilomètres et présentant une pente moyenne de 4,4% et surtout un passage en pavés à 23 % dans lequel malgré mon développement de 34×28, j’étais à la limite de l’équilibre alors que ma roue avant avait tendance à décoller. Pas étonnant que ce soit là que Sagan et Cancellara ont lâché leurs adversaires !

kemmelberg paves

 

Kemmelberg

 

Il ne restait alors plus qu’à rentrer à Wevelgem par 35 kilomètres de routes plates, sinueuses et ventées. Au dernier ravitaillement, j’ai eu la surprise de retrouver Didier et François, deux amis rémois de la Patrouille Eco Cyclo partis une heure avant nous. Au passage, nous avons pu admirer la Halles aux Draps et le beffroi d’Ypres, de superbes monuments de style gothique devant lesquels nous avons fait une photo souvenir.

GAND WEVELGEM 2016 YPRRES

Cloth_Hall__Ypres_2977154c

A l’arrivée, le compteur indiquait 230 kilomètres, 1600 mètres de dénivelé et une moyenne de 25 kmh et les jambes avaient leur compte.

arrivee gand wevelgem cyclo 2

Comme d’habitude en Belgique, nous avons terminé cette belle journée autour d’une bonne bière de marque Kwaremont, tiens c’est amusant, celui-là je vais le grimper au Tour des Flandres …

Pierre Gadiou




Corima drôme provençale

22032016

Ma saison cyclosportive commançait ce dimanche 20 mars 2016 par la corima drôme provençale.Je me suis inscrit sur le parcours de 110 km avec ces 1600 métres de dénivellé.

L’hôtel ou je me trouve est juste devant la ligne de départ et dés 8h00 les premiers se positionnent.pour un départ à 9h30 ils sont sur de ne pas le louper.

Pour ma part je m’y présente à 9h15 et evidemment je suis en fond de SAS , mon objectif n’étant pas de finir dans les 10 premiers (ça c’était avant)mais de finir sous la barre des 4 heures.

J’ai 8° sur le compteur au moment du départ et la température montra jusqu’ a 15°, celui ci se fait assez tranquillement puisque l’organisation neutralise jusqu’à la sortie de Montélimar.Avec 2113 participants dont 1052 sur le 110 km

il est facile de trouver le groupe qui convient.La premiére cote intervient très tôt mais sans réel difficultés.On enchaine la cote d’Allan,le col du Colombier,la cote de Citelle, le serre du Turc avant d’arrivée au ravito de Dieulefit à 54 km de Montélimar.

Petit arrêt afin de remplir les bidons et de manger quelques pâtes de fruit.Je repart seul afin d’attaquer le col de Pertuis.Je rejoint des concurrents qui finiront par composer un groupe d’une dizaine de coureurs.Arrivée en haut du col on descend sur Fêlines

et remonte la cote du même nom puis il ne reste plus que du plat et faut plat jusqu’à l’arrivée.Le compteur affiche entre 38 et 40 km/h pendant les 20 dernier kilométre…une belle partie de manivelle pour finir cette belle cyclosportive avec une organisation

au  top.

Mon objectif est atteint ,les 110 km en 3:59:08 à une moyenne de 27,6 km/h

 

 

P1070721

P1070729

P1070750

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Mon aventure avec les progr... |
Blablasport |
France UNSS Minimes Masculi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Footballistiquementparlant
| La Percée de Clémont
| Bodymass